Comment se réconcilier avec son corps ?

Nous sommes de plus en plus déconnectés de notre corps. Pourtant, il a beaucoup à nous dire et peut nous aider à aller mieux dans notre tête. 

Dans nos vies sédentaires, pressées, le corps doit obéir, suivre sans broncher le rythme infernal que nous lui imposons. En même temps, nous l’exigeons sain, svelte et séduisant. C’est là le grand paradoxe des rapports que nous entretenons avec lui. Peu à son écoute alors qu’on le scrute sans cesse.

On prend le temps de s’observer pour se comprendre

Nos émotions se traduisent forcément physiquement. Pourtant, on n’y prête guère attention alors qu’il s’agit là d’indicateurs précieux sur nos besoins affectifs.

On renoue avec ses besoins physiologiques

On confond souvent nos besoins physiologiques et nos besoins émotionnels. On mange par exemple sans avoir faim pour tromper l’ennui ou la lassitude. Dans ce cas, on ne répond pas à la faim, on utilise le corps comme une tentative d’échapper à des émotions désagréables.

 
Comment mieux accepter son corps ?

Le fait de dévoiler son corps est souvent une étape difficile pour la plupart des femmes, alors tentons de nous faciliter les choses en apprenant comment accepter son corps.

Il n’y a pas de raisons qu’il n’y ait que les femmes à la silhouette 0 défaut qui puissent se pavaner fièrement sur la plage ou en petite tenue devant leur partenaire ou leur miroir. On a toutes le droit de se sentir belles, même nues et même avec nos imperfections. Accepter son corps avec ses imperfections est un immense pas en avant et un immense soulagement moral que vous avez le droit de vous accorder.

 
Accepter son corps, c’est accepter ses imperfections

Les femmes à la silhouette parfaite ne sont pas nécessairement des femmes sans complexes ou en parfaite harmonie avec leur corps. Il peut s’agir de femmes obnubilées par le regard des autres qui se pardonnent aucun défaut extérieur. N’enviez pas ce genre de femmes, car elles sont prisonnières du regard d’autrui et condamnées à toujours vouloir plus et mieux. Ce sont d’éternelles insatisfaites et on ne peut pas être pleinement heureux dans cet état d’esprit là. Le corps peut être amené à se modifier après divers événements dans la vie (une grossesse, un choc psychologique, l’adolescence, la ménopause, etc) et en se mettant une telle pression de “perfection” sur les épaules, on finit forcément par être malheureux/déçu tôt ou tardAccepter son corps, c’est aussi accepter ses imperfections et apprendre à vivre avec. On ne peut pas être sans cesse à pourchasser nos défauts physiques, ce n’est pas vivable, c’est même une torture. Nous sommes ce que nous sommes et ce sont aussi nos imperfections qui font notre différence, notre unicité, notre identité.

 

Le chemin pour accepter son corps passe aussi par celui d’accepter ses imperfections.

Le jour où vous apprendrez à lâcher prise, beaucoup de choses changeront positivement croyez-moi. Quand on ne pense plus à ce qui nous dérange, on a enfin le temps de penser à ce qu’on aime, à ce qu’on apprécie et à jouir de ça. On met enfin en lumière nos atouts et le poids de nos imperfections nous paraît tout de suite moindre.

 
Accepter son corps, c’est accepter ses atouts

Bien sûr, je vous encourage à entretenir votre silhouette, mais ne vous bouffez pas la vie, faites ça sereinement et cessez de vous comparer aux autres. Vous êtes telle que vous êtes et vous devez vous aimez telle que vous êtes.  Si vous vous aimez aujourd’hui, les changements que vous souhaitez viendront naturellement et vous saurez les apprécier comme il se doit. Ne vous dites jamais “je suis moche comme ça, je veux à tout prix changer”, car c’est le meilleur moyen pour vous de ne jamais vous sentir mieux. Prenez conscience de vos atouts, appréciez-les profondément et ensuite vous pourrez songer à quelques améliorations qui mettront encore plus en valeur ces atouts. Evidemment on n’est pas obligé d’être à l’aise avec toutes les parties de son corps, mais il ne faut pas tout rejeter. Il faut savoir être capable d’apprécier au moins ce qui est objectivement appréciable.

 

Accepter son corps, c’est aussi prendre conscience de ses atouts 

Vous voulez perdre du poids, vous voulez grossir, vous voulez perdre votre ventre, bref vous voulez améliorer votre physique ? Et malgré tous vos efforts vous n’y arriver pas et vous en souffrez beaucoup ? C’est sûrement que vous avez brûlé les premières étapes : celles du lâcher prise et de la prise de conscience de vos atouts.Lâchez prise, cessez de faire de ces objectifs les buts ultimes de votre vie et apprenez à mettre en valeur vos atouts, voilà la première démarche vers l’acceptation de soi.

 
Envisager ses défauts comme des atouts

Dites-vous bien que ce que vous considérez comme des défauts sont parfois des atouts pour d’autres et qu’avec un point de vue différent ça pourrait également finir par devenir des atouts à vos propres yeux.

 
0 atout + 0 défaut = vous êtes dans le faux !

Aimez-vous telle que vous êtes, la vie passe vite, pourquoi perdre autant de temps et d’énergie à vous faire du mal ? Montrez-vous, soyez fière de vous et s’il y a des parties de votre physiques que vous voulez améliorer, faite le dans un bon état d’esprit. Soyez d’abord en accord avec vous même et avec vos atouts avant de penser à éradiquer vos défauts. Éliminer un défaut ne le transforme pas nécessairement en atout, alors si vous éliminez tous vos défauts, mais que vous n’avez jamais pris conscience de vos atouts, comment voulez-vous apprécier un jour votre image ? 0 défaut + 0 atout = une femme encore mal dans sa peau, c’est un cercle vicieux ! Mettez en lumière vos atouts et aimez-les profondément, c’est la clé.